Communiqué de presse du 11/01/2021 - Hubert OLIVIER est élu Président de la Chambre Syndicale de la Répartition Pharmaceutique

Hubert OLIVIER est élu Président de la Chambre Syndicale de la Répartition Pharmaceutique Conformément à ses statuts, la Chambre Syndicale de la Répartition Pharmaceutique (CSRP) a procédé au renouvellement des membres de son Conseil d’Administration ainsi qu’à l’élection de son Bureau. Hubert OLIVIER, Président d’OCP Répartition, a été élu Président. Il succède à Laurent BENDAVID, Président-directeur général d’Alliance Healthcare France. Hubert OLIVIER, qui était alors vice-président, et avait déjà assumé la Présidence de la CSRP entre 2012 et 2014, s’appuiera sur un bureau composé du vice-président, Laurent BENDAVID, et du trésorier, Olivier BRONCHAIN, président de CERP Rouen. Son action s’inscrira dans la dynamique enclenchée par la CSRP en 2020, confortant le rôle de la profession comme partenaire des pouvoirs publics et la reconnaissance de son expertise logistique unique dans la chaîne de distribution des médicaments et produits de santé en France. Hubert OLIVIER commente : « La crise sanitaire du COVID-19 a été un révélateur d’utilité pour la répartition pharmaceutique et les pouvoirs publics ont pris conscience du rôle essentiel que nous pouvions jouer. Nous avons démontré la puissance de nos réseaux et notre capacité à nous adapter, à réagir, à faire des propositions au Gouvernement et aux pharmaciens. Cette place centrale et stratégique repose sur un maillage territorial exemplaire pour être aux côtés des officinaux. Le moment est donc venu pour les pouvoirs publics de confirmer leur volonté de renforcer ce secteur et de mener à son terme l’indispensable réforme de son modèle économique. Il s’agit de résorber enfin les difficultés structurelles qui handicapent les acteurs depuis de trop nombreuses années. Je suis pleinement mobilisé pour faire valoir les atouts de nos activités et revaloriser notre expertise à un moment où nous pourrions contribuer, avec les pharmaciens, à soutenir les enjeux de santé publique pour protéger les Français face à la COVID-19. Et plus largement à maintenir notre place fondamentale dans la chaîne du médicament dans les mois et années à venir. »