La distribution des médicaments : les coulisses d’une logistique impressionnante

Avant d’arriver jusqu’aux officines, les médicaments et produits de santé sont au cœur d’une logistique de précision mise en œuvre par les répartiteurs pharmaceutiques dans le cadre de leur mission de service public. Tout au long de la crise sanitaire, ils ont été un partenaire indispensable des pouvoirs publics. Distribution de masques, de gel hydroalcoolique, de vaccins… Ils sont aujourd’hui les seuls acteurs à avoir la capacité et l’agilité pour livrer quotidiennement les 21 147 pharmacies du territoire.

Vers une sortie de crise ? L'éditorial d'Hubert Olivier, Président de la CSRP

Depuis plus de deux ans, la crise sanitaire liée à la Covid-19 met sous tension, vague après vague, variant après variant, le système de santé français dans son ensemble. Dans ce contexte exceptionnel, la chaîne d’approvisionnement en médicaments démontre une nouvelle fois sa résilience pour permettre à chaque Français, où qu’il habite, d’avoir accès aux produits de santé dont il a besoin.

Paxlovid : les répartiteurs pharmaceutiques vont assurer la livraison aux pharmacies

Dès samedi 7 mai, le dispositif de distribution du Paxlovid est simplifié. Disposant jusqu’à présent d’un statut particulier, le traitement était exclusivement distribué aux pharmaciens par Santé Publique France via le portail de Pfizer.

Le tandem pharmaciens et répartiteurs pharmaceutiques

Dans le système de santé français, l’accès au médicament pour la population repose sur une chaîne comportant trois solides maillons : les laboratoires pharmaceutiques, la répartition pharmaceutique et les pharmacies d’officines. Ce dernier maillon est le plus familier des patients auxquels il assure la dispensation des médicaments et dispositifs médicaux essentiels à leur santé et leurs soins. Ces produits de santé sont fabriqués par les laboratoires et acheminés par les répartiteurs pharmaceutiques. La répartition pharmaceutique est l’interface incontournable, le lien vital mais, paradoxalement, invisible entre ces deux acteurs que sont les industries pharmaceutiques et les officines de pharmacie. Dans ce cadre, le tandem répartiteur pharmaceutique – pharmaciens d’officines joue un rôle essentiel dans l’accès de tous les patients à tous leur médicament partout sur le territoire.

La répartition pharmaceutique, c'est quoi ?

La répartition pharmaceutique est l’interface incontournable entre les laboratoires et les pharmacies d’officine. Elle achète aux laboratoires fabricants, gère et stocke, livre et met à disposition des officines plus de 30.000 références de médicaments.

Tout savoir sur le circuit du médicament

La répartition pharmaceutique occupe une position stratégique au cœur du circuit de la distribution du médicament.

Trois mesures pour un retour à l’équilibre fragile du secteur

Face à la crise économique structurelle que connaissent les entreprises de la répartition pharmaceutique depuis de nombreuses années, 2021 a été l’année de la prise de conscience : sans plan d’action immédiat, l’ensemble de notre secteur risquait de s’effondrer

L’annuaire des centres de répartition

L’annuaire des centres de répartition

196 établissements de répartition pharmaceutique sont répartis dans toute la France (DOM compris). Leur implantation dans les régions varie évidemment selon le nombre d’officines à livrer et les distances à parcourir. En moyenne, chaque centre livre 125 officines.

La réglementation

La Répartition Pharmaceutique est une activité extrêmement règlementée. Retrouvez ici tous les textes de référence.